Le jour d’appel d’Antonin Ivanidzé

Suisse, 2017, 32 minutes

 

Antonin Ivanidzé qui avait reçu en 2016 une mention spéciale à Entrevues pour Le réel parle pour nous, poursuit son exploration de thèmes contemporains et universels comme la politique et la religion. Avec Le jour d’appel, titre polysémique (contexte militaire et religieux), le spectateur sait dès le début du film qu’il sera amené à réfléchir en décortiquant avec attention le récit proposé. Le cinéma d’Antonin Ivanidzé peut être envisagé comme un puzzle en apparence désordonné, dont il faudrait agencer mentalement les divers morceaux révélateurs de sens. Le film met en scène deux protagonistes. Lors d’une journée d’appel de préparation à la défense, Lucas, un jeune ouvrier agricole, rencontre un camarade conscrit fasciné par l’œuvre de Charles Péguy, et qui écoute des extraits de Notre jeunesse (1910). Leur promenade aux abords de la caserne de La Valbonne (Ain) les conduit dans plusieurs endroits où la parole politique visible alterne avec des édifices religieux (Grottes de La Balme et ses deux chapelles, point de vue avec une statue de Vierge surplombant la centrale nucléaire du Bugey). Une scène est révélatrice des audaces de ce jeune réalisateur, qui en surimprimant images et discours, permet à son cinéma parfois conceptuel d’acquérir une étonnante lisibilité. Ainsi, la phrase « Et ce mystère prêt à éclater en banalités » est placée fort à propos, en face des quatre réacteurs nucléaires filmés en plongée. Péguy écrivait, « S’il fallait renoncer à toutes les valeurs de l’homme et du monde à mesure que les politiciens s’en emparent et entreprennent de les exploiter, il y a longtemps qu’il n’y aurait plus rien. » (1) Ivanidzé ne renonce à rien, surtout pas à la complexité ou à la quête spirituelle, gages d’une présence au monde lucide et critique.

1 : Note conjointe, 1er août 1914

 

Paru dans le journal n°5 du jeudi 30 novembre

Fabien Vélasquez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *