Portrait de Saïd Ben Saïd

Un producteur franco-tunisien aux multiples facettes

Saïd Ben Saïd naît à Tunis en 1966 et décide de faire ses études à Paris où entre autres, il remarque la force critique à la française dans le monde du cinéma. Il hésite à se lancer dans le domaine du vin avant de percer dans le cinéma comme producteur. Après avoir rejoint le groupe UGC dans lequel il fait ses armes en produisant aussi bien des films à gros budget que des films plus personnels et décalés, il se lance dans la création de sa propre société de production qu’il nommera SBS Productions.

En 2014, Saïd Ben Saïd fonde une filiale dédiée uniquement à la distribution : il souhaite accompagner les films de leurs premiers pas à leur rencontre avec le public. Il permet également à de grands metteurs en scène de signer des films qui sont difficilement finançables dans les studios. Il devient ainsi une figure clé de la production indépendante.

Photo de Saïd Ben Saïd

Photo de Saïd Ben Saïd

Une personnalité phare dans le monde du cinéma

C’est avec la société SBS qu’il produit deux films marquants dans sa carrière : « Aquarius » de Kleber Mendonça Filho et « Elle » de Paul Verhoeven. Ce dernier lui vaudra le César du meilleur film ainsi que celui de la meilleure actrice pour Isabelle Huppert et deux Golden Globes pour le meilleur film en langue étrangère et là encore une fois la meilleure actrice. Au total, le film « Elle » a été nommé onze fois au Festival de Cannes. Saïd Ben Saïd défend un attachement certain à des auteurs reconnus de la scène internationale comme Polanski, Cronenberg ou De Palma.

Les films à venir sont « L’amant d’un jour » de Philippe Garrel et « Revenger » de Walter Hill. « L’amant d’un jour » est d’ores et déjà sélectionné pour la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 2017. De Tunis, à Cannes en passant par Hollywood, Saïd Ben Saïd est une figure montante du cinéma international empreint de détermination.

Cette année au Festival Entrevues Belfort, Saïd Ben Saïd est l’invité d’honneur et nous livre un aperçu intime et personnel de son approche de la cinématographie à travers son « festival rêvé », composé d’une liste de plus de quarante films. Onze de ces films seront projetés au festival, en plus de cinq autres films qu’il a lui-même produits.

Affiche du film Elle de Paul Verhoeven

Elle de Paul Verhoeven

 

Découvrez notre interview de Saïd Ben Saïd lors de la 32ème édition du festival Entrevues Belfort.

 

Chloé Galzi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *