Projection ciné ou télévison ?

Cette année, la Transversale s’attaque à un sujet très spécifique : « L’histoire secrète du cinéma à la télévision ». Avec 37 courts et longs-métrages, deux mini-séries et sept rencontres, la Transversale est la section la plus riche de la programmation de cette 32ème édition. L’objectif de cette thématique n’est pas de revenir sur les grandes réussites qui ont vu le jour à la TV, mais plutôt, d’explorer et de mettre en lumière des œuvres d’une grande rareté et leurs cinéastes français qui n’ont, pour la plupart, jamais été révélés sur grand écran.

 

Une programmation hétérogène

 

Là où les cinéastes sont restreints par la durée standard des séances, le petit écran offre une certaine liberté permettant d’innover sur les formes, les modes de récit et les temporalités.

Au cours de cette rétrospective et dans un format de récits épisodiques, on découvrira entre autres le récit télévisé de Pola X : « Pierres où les ambiguïtés » de Léo Carax, les douze épisodes que comporte le feuilleton « France/tour/détour/deux/enfants » de Jean Luc Godard et Anne-Marie Miéville ou encore cinq « Lettres d’un cinéastes », série de l’émission culte « cinéma, cinémas » diffusé de 1982 à 1991 sur Antenne 2. (Aujourd’hui France 2).

 

La mobilité devient également, un acteur majeur dans les programmations télévisés. Entrevues vous propose de revenir sur l’itinérance à travers « Jeanne Moreau », un volet de l’émission « Vive le cinéma » de Janine Bazin et André Labarthe, lors duquel Jacques Rozier suit une comédienne parisienne partant à la rencontre de personnalités tel que Jerry Lewis ou Orson Welles.

 

Extrait de Les Jeunes et l'argent de Philippe Garrel

 

Lieu de Rendez-vous incontournable

 

La richesse de cette section n’est pas exclusivement dû à sa programmation cinématographique. Cette année, Entrevues vous offre l’opportunité de rencontrer de nombreuses personnalités en lien avec le petit écran.

Ce lundi 27 novembre 2017, deux incontournables : la carte Blanche de Thierry Garrel (producteur de télévision) qui commentera les trois épisodes de « L’héritage de la chouette » et la table de ronde organisée pour explorer les rapports entre cinéastes et producteur.

Mardi 28 novembre, jean Luc Lagier, critique de cinéma, écrivains et réalisateur et Thierry Jousse, critique, réalisateur et scénariste, commenteront les  8 épisodes du « Blow up », célèbre webzine cinématographique diffusé sur Arte depuis 2010.

 

Extrait de Ciné-Bijou de Guy Gilles

 

Marion Cuenot

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *